Personnel

Bon à savoir

En cas de démission, l'employé doit à son employeur les salaires relatifs à la période contractuelle restante. Mais l'employeur lui doit aussi l'indemnité de précarité. Est-ce vraiment appliqué ?

En cas de démission du travailleur en CDD avant la fin du contrat pour un motif différent de l’un des trois cas suscités, il doit payer à l’employeur les salaires correspondant au reste de la période contractuelle.

Dans la pratique, ce n’est pas toujours appliqué mais l’employeur, qui le sait, peut mettre cette disposition dans la balance contre les congés non-jouis, les proratas de 13ème mois ou tout autre paiement exigible par le salarié.

C’est un moyen efficace pour astreindre les ardeurs revendicatives d’un travailleur sur le point de départ.