Personnel

Réussir un entretien d’embauche

Que ce soit en entreprise ou dans les cabinets de recrutement l'outil de sélection incontournable utilisés est l'entretien. Beaucoup de candidats, réellement qualifiés pour un poste donné, se voient préférer un de leurs concurrents simplement parce qu'ils n'ont pas su maîtriser les techniques élémentaires de l'entretien.

Surpris et déstabilisé par les questions volontairement stressantes, insuffisamment renseigné sur leur employeur potentiel, les candidats laissent transparaître des signes de nervosité mal contrôlée.

Pour palier à tout cela qu'est ce qu'il faut faire pour prendre la situation en main ?

Pour briller au cours d'un entretien, il faut d'abord le préparer.

Dans cette phase de préparation, le candidat doit tout d'abord :

Analyser son passé

  • Les compétences techniques (parcours académique, fonction, spécialisation, savoir professionnel, connaissances linguistiques)
  • Sa personnalité (ses traits de caractères, son approche de la vie, son degré de motivation, sa confiance en soi, ses rapports avec les autre dans le privé ou dans sa vie professionnelle)
  • Son adaptabilité (sa capacité de travailler en équipe, à s'intégrer et à progresser dans la nouvelle société)
  • S’interroger sur ses projets personnels et professionnels
  • Définir ses attentes. Qu’espère-t-il de son prochain poste ?
  • Préciser son projet professionnel, c'est à dire ses objectifs : ses objectifs professionnels sont ils cohérent avec son parcours
  • Pourquoi postule-t-il au poste proposé,
  • Sa candidature coïncide-t-elle avec la fonction recherchée.

Se renseigner sur son futur employeur

Le candidat doit chercher à se renseigner sur le secteur d'activité, le marché, les concurrents, sur l'entreprise elle même.

Le jour J est arrivé. Que doit il faire pour mettre toutes les chances de son côté, pour mieux se vendre ?

Préparer le matériel nécessaire à l'entretien

  • Un bloc-notes;
  • Un C.V. identique à celui qu'il a envoyé;
  • Le texte de l'annonce;
  • La liste des questions qu'il souhaiterait poser;
  • Un agenda pour noter un second RDV éventuellement;
  • Des bulletins de salaire et certificats de travail;
  • Préparer son image jusque dans les moindres détails.

La présentation : soyez son apparence, éviter les couleurs vives, préférez des teintes plus neutres, laisser les mini jupes, les chaussettes blanches, jaunes ou rouges.

La posture : il doit être naturel, s'installer confortablement dans son siège ( s'il recule, il cherche à se protéger, s'il avance c'est pour convaincre, s'il garde la même position, il est rigide).

Le regard : Ne pas détourner le regard sans pour autant fixer l'interlocuteur. Un regard droit indique généralement un contact facile, un regard bas dénote le malaise et la dissimulation, un regard trop haut désigne une personnalité imaginative mais qui fuit les réalités.

La voix et l’intonation : pour gagner en clarté, ne parler pas trop vite.

L’expression orale : employez des phrases courtes et précises, des verbes d'action.

Eviter les mots à connotation négative (problème, malheur, préoccupation) ainsi que les expressions toutes faites, les clichés (le goût du challenge, j’aime relever les défis)

Forcez-vous à finir vos phrases et à utiliser des termes précis. " truc, machin, chose" sont le signe d'un vocabulaire pauvre ou de paresse intellectuelle.

Bannissez les tics de langages (je dirai que, si vous voulez, je crois que) ou le jargon trop technique.

La première impression que vous allez produire sur le recruteur est primordiale. Présentez vous au recruteur et remercier le de vous avoir reçu. Votre poignée de main doit être franche et ferme (si dans la salle d'attente vos mains sont moites, lavez-les).

Attendez que le recruteur engage la conversation ; n'arrivez pas surtout en terrain conquis.

Après l'entretien, tant que vous n'avez pas franchi le seuil de la porte de l'entreprise, l'entretien n'est pas terminé. Remerciez pour l'accueil qu'on vous a réservé et le temps qu'on vous a consacré, restez souriant en maintenant jusqu'à la fin un regard franc et direct. Ne négliger pas en sortant de saluer la standardiste ou la réceptionniste car les dirigeants leur demandent parfois leur avis sur les candidats.

Source : « faites le point sur votre employabilité »