Personnel

Médecin du travail

Le médecin du travail reçoit les salariés pour les visites médicales d’embauche et périodiques. Les médecins du travail exercent leurs activités dans des centres créés par l’INPS : Centre Médical Inter-Entreprise (CMIE). Tous les employeurs sont tenus d’adhérer au CMIE de leur localité.

Examiner le salarié à l’embauche

Aucun recrutement du personnel ne peut s’opérer sans visite médicale préalable du médecin du travail. Cette visite a pour but de déterminer si l’intéressé n’est pas atteint d’une affection dangereuse pour ses collègues (tuberculose par exemple) et de vérifier et établir que rien ne s’oppose à ce qu’il exerce ses fonctions. Cette visite doit avoir lieu avant la fin de la période d’essai.

Effectuer les visites annuelles

Périodiquement, selon les secteurs d’activité (1 an - 6 mois - 3 mois) selon les cas, le médecin du travail revoit le salarié pour vérifier qu’il est toujours apte au travail. Certains postes dangereux nécessitent une surveillance spéciale avec des examens plus rapprochés et plus complets.  

Vous avez été victime d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle. Apres plusieurs mois d’absence, de soins et de surveillance du médecin du travail, vous êtes guéri, le médecin délivre un avis d’aptitude ou d’inaptitude.

Dans tous les cas l’employeur doit tenir compte de l’avis du médecin du travail, sous peine d’engager sa responsabilité en cas de problème survenu au salarié.

Que faire si un salarié veut que sa visite médicale soit effectuée par son médecin traitant ?

L’entreprise doit refuser pour deux raisons : Les examens des salariés ne peuvent être réalisés que par un médecin titulaire du diplôme de médecine de travail, exerçant dans le cadre d’un service agrée ; les cotisations sociales (part patronale) servent en partie à couvrir les soins médicaux accordés aux salariés par les CMIE.

Jargon

Fiche médicale d’embauche : le médecin du travail établit une fiche médicale au nom du salarié lors de son recrutement. Cette fiche qui indique les différents examens réalisés et l’état de santé ou d’aptitude du salarié sera jointe à son contrat de travail.

Médecin, inspecteur du travail : il a pour rôle de trancher si un avis d’inaptitude au travail rendu par un médecin du travail est contesté par le salarié ou l’employeur